Dernières citations

Dans ce métier d'être tué, faut pas être difficile, faut faire comme si la vie continuait, c'est ça le plus dur, ce mensonge...

Louis-Ferdinand CélineVoyage au bout de la nuit

Pour que dans le cerveau d'un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu'il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles.

Louis-Ferdinand CélineVoyage au bout de la nuit

[...] ce n'est peut-être que cela la jeunesse, de l'entrain à vieillir.

Louis-Ferdinand CélineVoyage au bout de la nuit

Quand j'ai un peu d'argent je m'achète des livres et s'il m'en reste, j'achète de la nourriture et des vêtements.

Didier ErasmeHors livre

- Je sais que votre vertu a le privilège de feindre une apparence de vice pour surprendre les autres.

William ShakespeareMesure pour mesure

Quand on parle du loup, on en voit la queue.

Fiodor DostoïevskiL'idiot

The trouble with words is that you never know whose mouths they’ve been in.

Dennis PotterHors livre

La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".

Woody AllenPour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.

Oscar WildeL'éventail de Lady Windermere

Je n'ose plus me flatter d'une réponse ; l'amour l'eût écrite avec empressement, l'amitié avec plaisir, la pitié même avec complaisance : mais la pitié, l'amitié et l'amour sont également étrangers à votre cœur.

Pierre Choderlos de LaclosLes liaisons dangereuses

And if you call me brother now, forgive me if I inquire, "Just according to whose plan?" When it all comes down to dust I will kill you if I must, I will help you if I can. When it all comes down to dust I will help you if I must, I will kill you if I can.

Leonard CohenStory of Isaac

Pourtant il nous reste à tricher; Être le pique et jouer cœur, Être la peur et rejouer, Être le diable et jouer fleur. Pourtant il reste à patienter, Bon an mal an on ne vit qu'une heure. Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?

Jacques BrelPourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?

C'est celui qui dit qui l'est

PopulaireHors livre

Nous savons tous les deux Que le monde sommeille Par manque d'imprudence.

Jacques BrelJojo

Thalberg joue excellemment, mais ce n'est pas mon homme. Il joue les forte et les pianos à la pédale et non avec la main, fait des dixièmes aussi aisément que je fais les octaves, et porte des boutons de chemise en diamants.

Frédéric ChopinHors livre

Thalberg est le premier pianiste du monde. Liszt est le seul.

Marie d'AgoultHors livre

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.

Marcel PagnolCésar

L'imagination est plus importante que le savoir.

Albert EinsteinSur la Science

En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis

Winston ChurchillHors livre

N’importe qui du lycée vous bâcle un Goncourt en six mois ! Un bon passé politique, un bon éditeur, et deux trois grand-mères, un peu partout en Europe, et c’est enlevé !

Louis-Ferdinand CélineEntretien avec le professeur Y

Je n'ai pas plus de génie que les autres, mais plus de méthode.

René DescartesHors livre

Je crois que j'ai eu, inconsciemment sans doute, mais j'ai eu grand soin de ne pas être mandarin de la littérature; je l'ai pour ainsi dire cherché. Et pour tout avouer, si je me suis mis tant de gens à dos, l'hostilité du monde entier, je ne suis pas très certain que ça ne soit pas volontairement. Précisément pour ne pas être populaire, ne pas avoir à être flatté par un tel et prendre de l'importance, ce qui est une chose hideuse, n'est-ce pas ? J'ai donc cherché pour ainsi dire la modestie, et même la réprobation générale. Je ne peux pas dire que je l'ai absolument cherchée, mais enfin, ça s'...

Louis-Ferdinand CélineEntretien avec Albert Zbinden

Revenons à la télévision. [...] C'est un prodigieux moyen de propagande. C'est aussi, hélas ! un élément d'abêtissement, en ce sens que les gens se fient à ce qu'on leur montre. Ils n'imaginent plus. Ils voient. Ils perdent la notion de jugement, et ils se prêtent gentiment à la fainéantise.

Louis-Ferdinand CélineEntretien avec Jacques Chancel

La télévision est dangereuse pour les hommes. L'alcoolisme, le bavardage et la politique en font déjà des abrutis. Était-il nécessaire d'ajouter encore quelque chose ?

Louis-Ferdinand CélineEntretien avec Jacques Chancel

Le plus intelligent de tous, à mon avis, c'est celui qui au moins une fois par mois se traite lui-même d'imbécile.

Fiodor DostoïevskiL'idiot