Louis-Ferdinand Céline - Mort à crédit

C'est bien agréable une langue dont on ne comprend rien... C'est comme un brouillard aussi qui vadrouille dans les idées... C'est bon, y a pas meilleur... C'est admirable tant que les mots ne sortent pas du rêve...

Louis-Ferdinand CélineMort à crédit
Soumis par nico